Objets traditionnels Japonais

Poupées japonaises Hakata


Les poupées Hakata proviennent de la préfecture de Fukuoka, située vers l’extrémité du nord de l’île de Kyushu. Les historiens disent que les poupées japonaises Hakata datent de 1608, lorsque le château de Fukuoka a été construit sous le patronage du seigneur Kuroda Nagamasa. Soshichi Masaki,

l’un des artisans engagés dans la fabrication de toits de crête pour le château, concevait à ces temps perdus des poupées en poterie et présentait un prototype de poupée Hakata au seigneur du château. Très progressivement, ces poupées délicates sont devenues populaires, et se propagèrent dans le Japon.

Hakata

Leur popularité a été plus accentuée au début du 19e siècle lorsque Kichibe Nakanoko, descendant direct de Soshichi Masaki, a commencé à fabriquer des poupées folkloriques de poteries non décorées qui sont devenues les modèles des poupées Hakata de nos jours. À l’origine, les poupées étaient connues sous le nom de “Hakata Suyaki Ningyo”, mais la partie “suyaki” de ce nom a été supprimée lorsque deux de ces poupées ont reçu des distinctions lors d’une exposition prestigieuse à Tokyo, en 1890 et dès lors les poupées ont changé d’appellation pour Hakata Ningyo.
Vers la fin du 19e siècle, on assiste à une transition de la fabrication des jouets folkloriques à la fabrication des poupées décoratives destinées à plaire part son apparence. Leurs qualités ont d’abord été reconnues à l’Exposition de Paris 1900. En 1924, elles ont commencé remporter d’autres récompenses internationales, lorsque trois poupées danseuses Hakata ont remporté le prix d’argent à la Foire mondiale de Paris. Depuis lors, l’attraction de ces poupées gracieuses et délicates s’étend à travers le monde et l’art des poupées Hakata a été reconnu comme un art national traditionnel par le gouvernement japonais, en 1976.
Les poupées sont fabriquées à base d’argiles trouvées près de la ville de Fukuoka. L’argile est sculptée et taillée pour faire une poupée originale. La poupée originale est moulée dans du plâtre et l’argile est placée dans le moule de plâtre pour en faire d’autres, identiques à la poupée originale. Les poupées sont enlevées, séchées, cuites sans émaillage puis peintes pour une finition parfaite. L’une des principales caractéristiques des poupées est sa peau blanche. L’ensemble du processus de fabrication de la poupée, partant de la sculpture à la finition, est réalisé par un seul artisan. Ainsi, chaque poupée reflète la créativité individuelle de son concepteur, produisant ainsi un art de haut niveau et une gamme d’ouvrages très diversifiée.
De la même manière que la production de masse ne pourrait jamais correspondre, chaque poupée, soigneusement fabriquée à la main, est dotée de son propre design. En outre, ce processus favorise un service amical et particulier grâce auquel le client peut demander une poupée avec un modèle kimono qui représente au sein, par exemple. C’est l’une des raisons pour laquelle, les poupées Hakata sont devenues si populaires et durables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares
0