Vêtements traditionnels japonais

Kimonos pour femmes

kimono japonais femmeLe kimono femme fait partie des vêtements traditionnels japonais. Cependant, le temps en a transformé l’utilité. Au cours des dernières années, les kimonos femmes ont été les protagonistes de nombreux magasins de vêtements. En effet, les kimonos femmes longs et courts (mieux connus sous le nom de vestes kimono ou « haori ») ont envahi nos rues avec de multiples couleurs et motifs. Pour les amoureux de la culture japonaise, le kimono sera toujours tendance et constituera une bonne alternative à porter lors de fêtes ou de mariages.

Dans cet article, nous expliquerons en détail les types de kimono femme. Nous aborderons essentiellement trois points. Nous verrons d’abord la manière dont le kimono femme est vu en Occident avant de poursuivre par la situation du kimono femme au Japon. Nous terminerons enfin par les différences entre le kimono homme et le kimono femme

Le kimono femme en occident

Il existe différents types de kimono femme. Dans le monde occidental, on se laisse peut-être plus porter par la saison de l’année ou par l’utilisation qu’on compte en faire pour le choix du kimono.

Où trouve-t-on des kimonos pour femmes ?

Actuellement, vous pouvez facilement trouver des kimonos pour femmes dans les magasins de mode vendant des kimonos synthétiques. Ces magasins sont ceux qui se caractériseraient par le fait qu’ils vendent et confectionnent des vêtements japonais parce qu’ils sont devenus et parce que leur demande augmente. Ce type de vêtement industrialisé répond à ce que nous appelons la mode rapide ou « fast fashion ». Nous nous référons notamment à ce type de magasin lorsque nous parlons de Zara, Mango, H&M, etc …

Cependant, pour les femmes qui veulent miser sur un kimono de qualité supérieure, il existe des kimonos fabriqués à partir de tissus japonais authentiques ou de kimonos «vintage». Les kimonos femmes « vintage » sont d’authentiques kimonos japonais d’occasion. Mais ce n’est pas parce qu’ils ne sont plus neufs qu’ils perdent leur charme, bien au contraire. En effet, certains kimonos d’occasion peuvent avoir plus de 60 ans, ce qui leur confère une valeur incalculable. Ce sont généralement des kimonos de soie japonais. En fonction du moment de leur fabrication, ils présenteront des couleurs ainsi que des techniques de broderie et d’élaboration très différentes.

Au Japon, il n’est pas bien vu de jeter ses kimonos : cela implique souvent que ces vêtements japonais se transmettent de mères en filles et de génération en génération. En Espagne, certains magasins se chargent de transporter ces kimonos authentiques. Si vous avez besoin de plus d’informations quant aux critères à considérer pour l’achat d’un kimono pour femme, vous pouvez consulter l’article que j’ai écrit il y a de cela quelques semaines intitulé acheter un kimono japonais.

Peut-être envisagez-vous de rechercher un professionnel capable de coudre un authentique kimono japonais traditionnel. Seulement, j’avais déjà soulevé le fait qu’apprendre à coudre un kimono n’est pas chose facile et que ce n’est pas à la portée de tous. En Espagne, Laura Maraver, qui possède son atelier personnel à Barcelone, fait partie des rares personnalités qui ont appris les techniques japonaises dont l’apprentissage requiert beaucoup de temps et de persévérance.

Les caractéristiques des kimonos pour femmes

femme kimonoNous allons maintenant aborder les principales caractéristiques des kimonos pour femmes que nous pouvons voir de nos jours dans les rues.

D’abord, il y a les kimonos longs pour femmes. Peut-être est-ce l’option la moins courante en termes de commodités pour le port quotidien. Par contre, c’est l’option qui se prête le plus aux événements spéciaux ou aux cérémonies de mariage. Cela dépend également du tissu avec lequel le kimono est cousu. Par exemple, un kimono de soie est le vêtement le plus approprié pour quiconque chercher à se distinguer des autres invités lors d’un mariage. Surtout qu’il n’est pas nécessaire de refermer totalement le kimono : vous pouvez le porter au-dessus d’une robe ou d’un ensemble.

Ensuite, nous avons les kimonos courts pour femmes. Le très célèbre haori et sans doute devenu le vêtement le plus polyvalent. Beaucoup plus que le kimono long, le haori est la star qui a permis du look décontracté et élégant à la fois. Ce sont des vestes dotées de plus de grâce à ses lignes droites. Porté avec une simple paire de jeans et une chemise, le haori permet d’obtenir un style moderne qui attire l’attention.

Besoin de nouvelles idées pour appareiller votre kimono ? Vous pouvez consulter mon article sur la manière de combiner des kimonos courts et des kimonos longs.

Le kimono femme au Japon

Dans cette section, nous allons voir les types de kimono femme que les femmes japonaises portent.

Le kimono femme, qui fait partie de la tenue traditionnelle japonaise, possède différents accessoires tels que la ceinture (obi), des chaussettes blanches (tabi) et des sandales japonaises (zori ou geta). Celles-ci sont les plus connues car elles sont externes. Cependant, la partie interne du kimono dissimule également la présence d’attaches et d’autres accessoires tels que le hanjuba, la maeita, le himo, etc.

Comme vous pouvez donc le constater, la classification des kimonos est large et différents paramètres tels que l’état matrimonial de la femme ou le type d’événement auquel elle participera influent sur celle-ci. Aussi, voici une liste des types les plus importants de kimono.

Yukata, le kimono d’été pour la femme

Encore connu sous le nom de « yukata », le kimono d’été possède un style épuré et est fait en coton. Comme on est plus au frais quand on le porte, le yukata est principalement utilisé en été ou dans les régions chaudes. Le yukata diffère du kimono en ce qu’une seule couche est utilisée au lieu de deux. En outre, il est noué d’une manière différente. Les manches de ce kimono d’été sont aussi généralement plus étroites que celles d’un kimono conventionnel. En bref, porter ce kimono est beaucoup plus simple et prend moins de temps que le kimono traditionnel. Quoi qu’il en soit, le kimono long femme reste l’option la plus élégante et la plus appropriée aux événements importants car il est plus formel. Par ailleurs, les kimonos femmes coûtent généralement plus chers que les yukatas : les yukatas sont faits dans un matériau plus facile à manipuler et à entretenir que les kimonos traditionnels qui sont faits en soie. Remarquons que le kimono d’été est utilisé tant par les femmes que les hommes.

Mofuku ou le kimono femme du deuil

C’est le kimono généralement porté par une femme et un homme en deuil. Il est de couleur noire sauf le « juban » (partie inférieure) qui est blanc. En général, il est généralement utilisé par les membres de la famille du défunt ou les personnes qui ont été intimes avec lui. Le mofuku est totalement noir et possède cinq boucliers (le bouclier correspond au bouclier familial).

Hikizuri ou le kimono femme de la danse

C’est un kimono spécialement utilisé pour la danse japonaise. C’est plus long qu’un kimono traditionnel.

Komon ou le plus informel des kimonos femmes

Ce kimono est très confortable et est donc généralement le plus utilisé au quotidien pour différentes situations de la vie quotidienne, telles que le shopping. Le tissu est habituellement décoré avec un motif.

Furisode ou le kimono formel pour la femme célibataire

Vous pouvez déjà voir que le monde du kimono est plus complexe qu’il n’y parait à première vue. Dans cette section, le furisode est le kimono le plus formel que portent les femmes célibataires en diverses occasions, comme les mariages, les cérémonies du thé, etc. Ils ont généralement un motif qui couvre tout le tissu du kimono. Un autre aspect différenciant sont les manches : plus elles sont longues, plus le kimono est formel. Ces kimonos sont très colorés, soi-disant pour « attirer l’attention des hommes ». En fait, étant si longues, le mouvement de leurs manches alors que les filles marchent rappelle celui que les ailes des papillons font pour attirer l’attention des prétendants.

Tomesode ou le kimono formel pour femmes mariées

Si le furisode est le modèle le plus formel des kimonos pour jeunes femmes et femmes célibataires, voici la version formelle du kimono pour les femmes mariées. Les motifs sont situés en-dessous de la taille et leur distribution est asymétrique, de sorte que la partie la plus importante de l’impression soit centrée sur le côté gauche. Il existe deux types de tomesode. La formalité du kimono est définie par le nombre de boucliers. Plus le nombre est élevé, plus le vêtement est formel. À ce propos, on appelle tomesode kuro le kimono qui porte cinq boucliers et qui est utilisé pour des événements plus formels. La couleur de base de ce kimono est le noir. Tandis que le tomesode iro est un kimono qui peut compter un, trois ou cinq boucliers. Le kimono de base peut être de n’importe quelle autre couleur que le noir.

Iromuji ou le kimono monochrome pour femmes

Bien que ce kimono soit monochrome, il n’en est pas moins fascinant et élégant pour autant. Le fait qu’il n’ait qu’une seule couleur ne signifie pas qu’il ne comporte aucun élément décoratif ou broderie. S’il y en a, ils sont également la même couleur que le tissu. C’est un kimono que femmes mariées et célibataires utilisent principalement lors de la cérémonie du thé. Ce kimono n’a pas de bouclier, comme nous l’avons vu dans les vêtements que nous avons commentés précédemment.

Houmongi ou le kimono semi-formel pour femmes mariées ou célibataires

Ce sont des kimonos pour femmes avec des motifs. Ce n’est pas que ces kimonos cessent d’être formels, mais ils peuvent parfois être utilisés pendant les fêtes, les visites ou les concerts.

Uchikake ou le kimono de la mariée

Il fait partie intégrante du kimono de mariage de la mariée. Le motif est très voyant, tant pour les dessins représentés (fleurs, eau, grues, etc.) que pour les couleurs utilisées, qui sont très vives et lumineuses. Dans la partie inférieure, un rembourrage permet de donner plus de volume au vêtement. Le jour du mariage, la mariée japonaise porte différents kimonos de mariage. Dans l’image suivante, vous pouvez voir le kimono de mariage blanc de la mariée, appelé « shiromuku », avec de précieuses broderies blanches.

Le bouquet est généralement fabriqué par la mariée. La mère de la mariée et du marié portent le kimono tomesode qui sied bien aux événements spéciaux très formels comme un mariage.

Les différences entre kimonos femmes et kimonos hommes

La couleur

L’un des principales différences est perceptible à l’œil nu : il s’agit tout simplement de la couleur du kimono. Chez l’homme, le kimono est généralement plus sobre et les couleurs choisies sont le noir, le bleu, le gris et le marron. Chez la femme, le kimono arbore des couleurs plus gaies et plus vives.

Les motifs

Concernant les motifs, sachez que les kimonos hommes n’en portent généralement pas (hormis les boucliers). Chez les femmes par contre, il en va autrement puisque leurs kimonos sont ornés d’une grande variété de motifs dont la plupart sont liés à la nature.

La forme du kimono

Sur le kimono femme, les manches sont séparées du corps du kimono tandis que sur les kimonos hommes elles sont attachées au corps du kimono. Par ailleurs, le kimono de la femme est généralement plus long que celui de l’homme. Les hommes et les femmes peuvent porter le kimono en une ou deux pièces (lorsqu’on utilise le « hakama », une sorte de jupe-pantalon). Cependant, l’ensemble en deux-pièces est plus typique chez les hommes. En outre, l’espace entre le col du kimono et le cou n’est généralement pas aussi lâche chez les hommes. Cette séparation est même souvent plus prononcée sur les kimonos pour femmes célibataires, la région du cou étant considérée comme une région attirante chez les femmes.

L’Obi

La ceinture du kimono appelée « obi » est plus fine chez les hommes que chez les femmes. En effet, l’obi des femmes a souvent beaucoup plus de couleurs et de motifs. De même, la manière de nouer l’obi est généralement plus élaborée ou détaillée chez les femmes et les finitions prennent la forme d’un papillon ou d’une fleur. Voici quelques exemples de nouer un obi. Les femmes portent l’obi beaucoup plus haut que les hommes. Pour que cela soit possible, les manches du kimono sont séparées du reste même du vêtement. Nous avons déjà précisé cela au point précédent. Chez les hommes, l’obi est porté plus bas, surtout sur le devant. Si vous souhaitez en savoir plus sur le kimono pour homme, vous pouvez consulter l’article kimono pour homme.

Voilà ! Nous avons vu quelles étaient les principales caractéristiques du kimono femme. Et vous, avez-vous déjà porté un kimono ? Si c’est le cas, quel style préférez-vous : le kimono occidental ou le kimono japonais traditionnel ?

Sharing is caring!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares
0