Vêtements traditionnels japonais

Connaissez vous le kimono Kyo-yuzen ?

Aujourd’hui, encore peu de personnes savent que le kimono Kyo yuzen est devenu le synonyme du kimono haut de gamme. Il est temps de rectifier le tir. Cet article traitera de la signification, des principales caractéristiques et de l’histoire du kimono kyo yuzen. Après l’avoir luvous deviendrez un véritable expert du kimono kyo yuzen !

Qu’est-ce que le kimono kyo yuzen ?


Le kimono kyo yuzen est une sorte de kimono, la robe traditionnelle japonaise. La technique de teinture du yuzen zome (teinture yuzen) a une méthode de fabrication particulière.

Courte histoire du kimono kyo yuzen

On dit que le yuzen zome trouve sa source à Gion, Kyoto, au début de la période Genroku (1688-1703) au Japon. Elle a été conçue par « Yuzensai Miyazaki », le senmen eshi (artiste peintre de la surface des éventails).

À cette époque, une loi interdisit et contrôla la fabrication et l’utilisation des objets de luxe. C’est d’ailleurs pour contourner la loi que la technique du Yuzen zome fut inventée. Parmi les articles de luxe, le kimono fabriqué suivant le « kanokoshibori », l’une des techniques alors couramment utilisées pour teindre les kimonos fut interdit. En effet, la technique du yuzen zome permettait de fabriquer des kimonos colorés uniquement avec de la colle ce qui n’enfreignait pas la loi édictée par le gouvernement du shogunat.

Les caractéristiques du kimono kyo yuzen

La colle utilisée avec la technique du yuzen zome est appelée itome-nori. Elle sert de bouchon pour les agents de teinture.

Cette colle permet de préserver le motif proche du motif teint et le tissu en-dessous. Ainsi, ils ne sont pas tachés par la couleur. par ailleurs, la colle permet d’utiliser plus de couleurs et plus de motifs peints par rapport à l’époque où le kimono était teint à la cravate.

Le kimono kyo yuzen utilisait des couleurs et des motifs variés en recréant des expressions très proches de l’image. Le kimono kyo yuzen est rapidement devenu populaire auprès des personnes qui vivaient à cette époque et qui raffolaient de beaux objets.

Une belle œuvre naît d’un désir, de designers capables de la matérialiser et d’une technique pour la créer. La technique du kyo yuzen et le kimono kyo yuzen répondaient aux besoins de l’époque. C’est impressionnant de repenser à ce que pouvaient bien ressentir les gens de l’époque.

Le kimono kyo yuzen et ses variantes

La technique appelée « yuzen zome », du nom de son inventeur, s’est répandue dans différentes régions du Japon. C’est ainsi que différentes variantes régionales du yuzen zome sont nées. Les cultures et caractéristiques des différentes régions les ont marqués. Pour se différencier des autres yuzen, la version originale née à Kyoto a pris le nom de kyo yuzen: c’est en quelque sorte la mère de tous les kimonos yuzen comme l’Edo yuzen de Tokyo ou le Kaga yuzen de la préfecture d’Ishikawa.

Le kimono Kyo yuzen de Kyoto utilise le jaune et le vermillon comme tons sous-jacents. Les motifs représentent principalement des illustrations déformées. On pense par exemple au kacho fugetsu: ce concept renvoie à la nature en général, comme les fleurs ou les oiseaux.

Souvent, on décore la surface d’un kimono avec une feuille d’or connue pour son luxe et sa splendeur écrasante. Kyoto était le monde de l’élégance où résidèrent aristocrates et nobles de la cour. Le magnifique kimono kyo yuzen est naturellement devenu populaire et s’est adapté à l’atmosphère de la ville.

Le kimono kyo yuzen doit son existence à un système de division du travail très élaboré dans lequel un artisan professionnel utilise son talent créatif.
tissu kimono yuzen
Comparé aux motifs de kyo yuzen, le kimono kaga yuzen de la préfecture d’Ishikawa est célèbre pour ses motifs pittoresques et réalistes. Pour une représentation réaliste des motifs, les artisans peignent même les feuilles vermoulues ou les pétales fanés. C’est une caractéristique intéressante et distinctive que l’on ne trouve pas dans le kimono kyo yuzen.

Le kyo yuzen utilise des couleurs astringentes et simples comme le bleu indigo, le marron ou le blanc. L’image de modernité qu’il renvoie l’a rendu populaire auprès des habitants de la ville.

Le kata yuzen et le tegaki-yuzen

De nos jours, il existe deux types de yuzen zome.

Le premier est le « kata yuzen »: on utilise des motifs pour teindre le kimono. Cette technique de teinture utilise des motifs gravés sur un papier à motifs. On peut reproduire un certain nombre de fois le même kimono.

Le deuxième type de yuzen zome est le « tegaki-yuzen » où l’artisan teint littéralement les motifs à la main. Certes, on peut reproduire un kimono conçu suivant cette technique. Malgré tout, ses motifs sont beaux et ses couleurs incomparables. En outre, il est considéré comme un kimono de qualité supérieure, d’autant plus qu’il est le fruit d’un travail acharné. Le tegaki-yuzen est le Kyo-yuzen.

Nous espérons que cet article aura été suffisamment instructif sur ce qu’est le kimono kyo yuzen. Retenez que le kimono traditionnel kyo-yuzen est issu de la longue tradition historique du Japon.

Sharing is caring!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares
0
Commencer...
Besoin d'aide ?
Bonjour
Puis je vous aider ?