Vêtements traditionnels japonais

Qu’est-ce qu’un kimono kurotomesode ?

kimono femme kurotomesodeLe kurotomesode (黒留袖) est probablement l’un des kimonos les plus célèbres et les plus facilement reconnaissables. Leur particularité est d’être complètement en noir avec des motifs seulement autour de la moitié inférieure du kimono. Ceux-ci peuvent balayer tout le corps. Il n’y a aucun motif sur le haut du corps. Les motifs sont souvent cousus avec du fil doré et argenté, lui conférant ainsi une sensation très exclusive et un caractère plus formel.

kimono kurotomesodeDe nos jours, les kimonos kurotomesode font partie des modèles de kimonos les plus formels. Cela est sans doute lié à l’idée occidentale importée selon laquelle le noir est une couleur formelle.

Habituellement, ils sont de couleur noire unie et n’ont donc pas de rinzu. Avec le temps, des motifs ont commencé à apparaître. Ainsi, on est passé de tous les types de motifs possibles (motifs floraux, motifs saisonniers, motifs naturels, etc.) à des motifs sensés augurer de bonnes choses étant donné que les kurotomesode se portent aujourd’hui lors d’occasions heureuses. Par ailleurs, ils sont toujours en soie, de préférence de qualité supérieure.

Littéralement, kurotomesode (黒留袖) signifie « kimono noir à manches fermées » (黒 kuro = noir / 留 tome = fermer / 袖 sode = manche). Ce nom est issu de la tradition qui consiste à fermer les manches du kimono après le mariage. En effet, les kimonos pour femme furisode s’utilisent généralement avant le mariage : ces derniers ont des manches longues qui pouvaient presque atteindre le sol.

kimono japonais kurotomesodeContrairement à la tradition occidentale qui consiste à porter du blanc pendant son mariage, le kimono noir furisode pouvait être utilisé pour la cérémonie de mariage. Par la suite, leurs manches ont été coupées. En effet, les kimonos demeurent aujourd’hui toujours aussi chers que par le passé. Cela permettait d’économiser de l’argent et de pouvoir continuer à porter les kimonos.

Les kimonos tomesode d’une couleur autre que le noir sont appelés irotomesode. (色 iro = couleur). S’ils sont tout aussi très formels, ils le sont cependant un peu moins qu’un kurotomesode qui lui est extrêmement formel.

Ils arborent généralement 5 kamons de la famille ou du clan, les types de signes qui représentent la famille. Les kamon sont normalement teints. C’est à la fin de la période Edo que le port de kamon s’est développé. Le  besoin de montrer publiquement son appartenance à un clan ou à une famille s’est fait sentir.

Qui porte généralement les kimonos kurotomesode ?

Grâce à leurs manches courtes, elles montrent clairement à tous que la femme qui les porte est déjà mariée. À l’exception notable des geishas qui portent également très souvent un kurotomesode, notamment lors de leurs représentations. Les maïkos utilisent habituellement le kurofurisode : leur couleur est généralement plus voyante, plus flashy et les manches longues montrent clairement qu’une maïko est plus jeune.

Quand les utilise-t-on ?

Le kurotomesode est un kimono très prisé par la mère de la mariée et le marié lors des célébrations de mariage. En raison de leur formalité extrême, leur utilisation reste très limitée même si on peut apercevoir ici et là quelques kurotomesodes lors des événements très formels.

Par contre, il est absolument interdit de porter des kimonos kurotomesode lors d’événements organisés par la famille impériale japonaise ou lorsqu’ils celle-ci est invitée. En effet, la couleur noire est historiquement considérée comme étant de mauvais augure. C’est pourquoi, cette interdiction continue de perdurer au sein du palais impérial.

Kurotomesode en écriture kanji :  黒留袖

Vous pouvez également visiter nos différentes catégories dédiées au kimono sur la boutique :

Sharing is caring!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares
0