culture japonaise,  Objets traditionnels Japonais

Tasses et récipients traditionnels utilisés au Japon pour boire du saké

Le saké japonais se déguste mieux dans des récipients traditionnels comme l’ochoko et le sakazuki. Cet article présente quelques-uns des gobelets et contenants les plus couramment utilisés pour boire le saké et garder un souvenir inoubliable du Japon !

sake japonais

Le saké japonais est une boisson très appréciée dans le monde entier. Les touristes en visite au Japon rapportent souvent une bouteille de saké comme souvenir à offrir à leurs amis et famille. Le saké se marie bien avec presque tous les plats. Il se boit tant chez soi qu’au restaurant.

Les Japonais ont développé une large gamme de récipients pour boire et décanter le saké. Ils sont fabriqués à partir d’une variété de matériaux tels que l’argile, la porcelaine, le bois et le verre. Voyons alors quelques-unes des meilleures façons de savourer le saké en utilisant des contenants et des tasses japonais traditionnels.

Qu’est-ce que le saké japonais ?

Boisson japonaise unique, le saké est un type de liqueur à base de riz fermenté. Communément connu sous le nom de vin de riz à l’étranger, les principaux ingrédients du saké sont le riz et l’eau. Pour certaines variétés de saké, le riz à grains courts est d’abord poli pour le débarrasser de certaines de ses couches extérieures. Il est ensuite soumis à un processus de fermentation et on le laisse vieillir pendant environ six mois. La combinaison de différentes variétés de riz ainsi que d’agents de fermentation permet d’obtenir des sakés aux saveurs différentes. Par ailleurs, plus le riz est poli, plus le saké est de qualité.

Tasses et contenants pour sakés japonais

La saveur du saké varie en fonction de la température ambiante. C’est pourquoi il est préférable de le servir dans une petite tasse. De cette manière, vous aurez fini de boire votre saké avant que la température n’en altère le goût. Les images ci-dessous montrent quelques-uns des récipients à saké spéciaux qui rendent la dégustation de cette boisson plus amusante.

servir sak -japon

Ochoko (petites tasses à saké) et Tokkuri (flacon à saké)

L’ochoko est une petite tasse pour saké. Sa forme typique permet aux arômes du saké de remonter doucement à la surface. Quant au tokkuri, il s’agit de la petite fiole qui contient le saké qui sera versé dans l’ochoko. À la recherche d’une idée de souvenir populaire à offrir ? Offrez une bouteille de saké accompagnée d’un tokkuri et de plusieurs ochokos.

Les ochokos sont fabriqués avec différents matériaux et possèdent de nombreuses formes. Les Japonais pensent que la taille de la tasse influe sur le goût du saké. Ainsi, le fait d’utiliser un ochoko à bec large permettrait de laisser les arômes du saké se développer. Pour profiter de toutes les saveurs du saké lors de la dégustation, il est préférable d’utiliser un ochoko fait avec des matériaux fins. Les petites tasses à saké que l’on trouve en différentes couleurs et formes constituent également une excellente idée de souvenir.

Masu – Un conteneur à saké

Le masu est une boîte carrée en bois. À la base, le masu a été conçu comme outil de mesure du riz et du saké. Il s’agit d’une boîte carrée en cèdre pouvant contenir jusqu’à 180 ml de saké. Dans le but de perpétuer la vieille tradition japonaise, nombreux sont les restaurants qui servent encore le saké dans ce type de contenants. Certes, ce détail est minime mais il fait toute la différence en soulignant l’importance de la tradition entourant le saké. Le « Mokkiri-zake » est une attraction majeure qui se pratique très couramment au sein des izakaya (bar ou bistrot) et restaurants japonais. Elle consiste à placer un verre dans le masu, à le remplir jusqu’à ce que le saké déborde et à remplir également le masu dans lequel le verre est placé. Si l’usage du masu est généralement réservé aux cérémonies, il reste encore très populaire au Japon car il rend la dégustation de saké encore plus savoureuse et agréable.

Le verre

Servir du saké dans un verre est l’une des pratiques modernes et sophistiquées de boire du saké. Lors de nombreuses fêtes de bureau ou réunions d’affaires, le saké est servi dans des verres. Le verre amplifie la saveur du saké et est particulièrement recommandé pour le saké froid. En effet, le bord fin du verre donne à la boisson une texture plus lisse. Les verres sont particulièrement appropriés pour un saké délicat et de grande qualité, car ils permettent de détecter les saveurs subtiles de la boisson. Le verre est le récipient qui capte le mieux l’arôme d’un saké fruité et léger.

« Sakazuki » ou tasses à saké plates

Le « sakazuki » est une tasse de saké au bec large et plat. L’utilisation de sakazuki est une  ancienne manière de déguster le saké, notamment au cours des rituels et cérémonies shintoïstes. Il existe également une manière assez formelle d’utiliser cette tasse à la bouche. En effet, les deux mains sont utilisées : l’une soutient la tasse par la base tandis que l’autre tient la tasse sur le côté. Quelle que soit la taille du sakazuki, celle-ci ne contient généralement que quelques gorgées. Dans la plupart des cas, ces tasses sakazuki sont souvent joliment décorées. Elles sont le plus souvent faites en porcelaine, en argile ou en bois laqué.

Le shuki en bois (bateaux de saké)

Shuki est le nom généralement donné aux navires de saké. Certains des shuki sont entièrement faits en bois et possèdent la forme d’un tambour. En effet, l’arôme du bois s’harmonise parfaitement avec le saké, ce qui lui confère une certaine douceur tout en en  facilitant la dégustation. Ainsi, le saké versé dans un shuki aura un goût beaucoup plus subtil.

En conclusion

On peut tant savourer du saké chaud que du saké froid dans n’importe lequel des récipients de saké présentés précédemment. En outre, ces différents récipients se marient avec n’importe quelle variété de « vin de riz » ! Dès à présent, vous pouvez envisager sérieusement de collectionner les différents récipients pour saké lors de votre prochaine visite au Japon. Comment les choisir ? Vous pouvez procéder de deux manières. La première consiste à les choisir en fonction de leurs caractéristiques esthétiques telles que leur forme, leur couleur ou encore l’habileté artistique de son designer. La deuxième manière consiste à les choisir en fonction de la variété de saké que vous prévoyez de déguster avec.

Pour trouver du saké, vous avez le choix entre vous rendre dans les magasins spécialisés dans cette boisson traditionnelle ou dans les magasins d’articles de table.

Nous espérons qu’avec toutes ces informations vous passerez un moment de détente et de dégustation agréable en utilisant les récipients traditionnels japonais !

Sharing is caring!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares
0