Vêtements traditionnels japonais

Yukata, le kimono d’été traditionnel

kimono yukataLe yukata est un kimono léger pour l’été. Cet article explique comment le porter (avec une vidéo), quand le porter, en quoi il diffère du kimono et quels sont ses différents styles. Apprenez-en davantage sur la façon de porter le yukata afin d’apprécier à sa juste valeur ce vêtement traditionnel japonais.

Comment porter un Yukata ?

Au premier abord, le fait de porter un yukata peut sembler intimidant. Cependant, il n’y a pas lieu de s’inquiéter car le processus est en fait plus simple qu’il n’y paraît. Tout d’abord, enfilez  le yukata comme s’il s’agissait d’une robe ; ensuite, repliez son côté droit sous le côté gauche. Le côté gauche doit couvrir le côté droit et être tiré sur le côté du corps.

Au Japon, le côté droit sous le côté gauche n’est pas un détail insignifiant. En effet, avant leur enterrement, les cadavres sont souvent habillés avec le côté droit des vêtements placé au-dessus du côté gauche. Par conséquent, veillez à respecter ce détail lors de la première étape de l’habillage.

En maintenant les deux côtés du yukata que vous venez de replier l’un sur l’autre, placez l’obi (aussi connu sous le nom de ceinture) sur votre ventre à peu près au niveau de votre nombril (au-dessus de l’os de la hanche). Enroulez-le autour de vous en le croisant une fois dans votre dos puis en ramenant ses deux extrémités sur l’avant où vous les attachez ensemble avant d’effectuer un nœud. Décentrez le nœud légèrement sur le côté de votre hanche.

Louer un Yukata dans un magasin de location de kimonos !

Au Japon, vous pouvez faire appel aux services des magasins de location de kimonos pour emprunter un yukata ou un kimono pour une journée. Des professionnels licenciés du kimono vous habilleront et, dans la plupart des magasins, vous aurez même le droit de vous faire prendre en photo ! À Tokyo par exemple, on trouve plusieurs magasins de location de kimonos dans le quartier d’Asakusa. Célèbre pour son temple Sensoji et la rivière Sumida, Asakusa est l’endroit idéal pour se prendre en photos en yukata. La floraison du printemps est synonyme de la floraison des cerisiers notamment ceux qui bordent les rivières dans un spectacle éblouissant. Tout ce qu’il faut pour faire de belles photos.

Si vous visitez Kyoto, vous pouvez porter un yukata et vous faire prendre en photo avec avec pour arrière-plan de magnifiques temples. Nous vous suggérons de vous renseigner auprès des magasins de location de kimonos dans la région de Gion. En effet, Gion est l’ancien quartier des geishas de Kyoto et possède un paysage urbain traditionnel caractérisé par des sanctuaires et des temples. Le quartier d’Arashiyama est également célèbre pour ses cerisiers ainsi que pour son feuillage rouge et doré en automne. On y compte de nombreux magasins de location.

Qu’est-ce qu’un Yukata ?

Comme mentionné ci-dessus, le yukata est un style de vêtements traditionnels japonais. En général, on le porte en été mais ils sont également mis à la disposition des clients qui séjournent dans les ryokan. Le ryokan est une auberge typiquement japonaise avec des tapis de tatami, des onsen, de la nourriture et où on vit des expériences uniques au monde.

Dans les hébergements où les clients reçoivent des yukata, les vêtements peuvent être portés n’importe où que ce soit en dormant la nuit, pour se déplacer entre la chambre et la source d’eau chaude et même pour sortir dans les environs.

En quoi le Yukata est-il différent du kimono ?

Il arrive plutôt souvent que les gens confondent yukata et kimono. Bien qu’il y ait des similitudes entre les deux types de vêtements, ils sont fondamentalement différents.

Tout d’abord, ils sont fabriqués avec des tissus différents. Si les kimonos sont en soie, les yukata sont généralement en coton ou en d’autres matières textiles plus légères et « respirantes ». Par ailleurs, le yukata se porte généralement en été, alors que le kimono, étant plus épais, est plus lourd à porter.

Enfin, le style d’un yukata est généralement beaucoup plus décontracté que celui d’un kimono. En plus d’être plus abordable que le kimono, vous pouvez le porter plus régulièrement.

Quand porter le yukata ?

C’est durant les mois d’été que le port du yukata est le plus populaire au Japon. En effet, le tissu en coton non doublé en fait le vêtement le mieux adapté aux fortes chaleurs. Cependant, ils peuvent être portés tous les jours. Contrairement au kimono traditionnel japonais, il est plus courant de voir des jeunes apprécier les yukatas. D’ailleurs, ils les portent notamment pendant les festivals de feux d’artifice connus sous le nom de hanabi en japonais.

Lors des festivals hanabi, filles et garçons portent leur yukata préféré pour regarder les spectacles nocturnes époustouflants. Le yukata peut aussi être porté lors des matsuri (festivals) d’été, en particulier les matsuri bouddhistes bon-odori qui rendent hommage aux ancêtres.

Ils sont offerts toute l’année aux hôtes qui séjournent dans les ryokan, aux lieux d’hébergements avec onsen, aux bains chauds japonais. Dans ces circonstances, le yukata peut être porté quelle que soit la saison. Même pendant les mois de froid hivernal, ces yukata sont portés lorsqu’on sort de la chambre pour aller à l’onsen.

Les différents styles de yukata

Le yukata arbore un style beaucoup plus décontracté que le kimono. Généralement, les modèles de yukatas en vente offrent des options plus fantaisistes et des couleurs plus vives. Bien que les yukatas aient d’abord été fabriqués avec du coton principalement teint en indigo (ce qui lui confère surtout une couleur bleuâtre foncé), aujourd’hui leurs designer se donnent plus de liberté et de créativité dans leur conception.

Il est d’usage que les jeunes femmes et les enfants portent des modèles plus vifs tandis que les femmes d’âge mûr portent des yukatas au style plus discret. En outre, les yukata pour hommes affichent généralement une couleur plus foncée et souvent sans motif.

Pendant les mois chauds de l’été japonais, le yukata s’avère être un article indispensable qu’il faut inclure dans sa garde-robe. Souvent confondu avec le kimono, ce costume emblématique de la mode vestimentaire traditionnelle japonais se distingue par son tissu léger et ses motifs plus fantaisistes.

Beaucoup plus abordable qu’un kimono entièrement en soie (pour lequel, soit-dit en passant, le prix peut grimper jusqu’à mille dollars), le yukata se situe dans une fourchette de prix plus raisonnable, ce qui en fait un parfait cadeau que vous pouvez vous offrir ou offrir à quelqu’un d’autre en guise de souvenir. Cet été, profitez du beau temps de la bonne façon : portez le yukata !

Sharing is caring!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares
0
Optimized with PageSpeed Ninja