culture japonaise

L’Omamori ou porte-bonheur japonais

Les gens me demandent souvent ce qu’il est réellement possible de faire dans un sanctuaire ou un temple japonais. Mis à part les bâtiments qui peuvent paraître très impressionnants – surtout aux yeux d’un occidental – il y a en fait pas mal de choses que vous pouvez y faire.

En effet, vous pouvez y prier, célébrer votre mariage, célébrer le « 7-5-3 » ou tout simplement recevoir vos bénédictions. Vous y prendrez certainement beaucoup de plaisir si les prédictions et ce genre de choses vous intéressent.

Si vous voulez recevoir de la bonne fortune, plusieurs options s’offrent à vous :

–          Acheter un « omikuji » (des bandes de papier qui offrent des prédictions)

–          Ecrire votre souhait sur un « ema » et l’accrocher au temple ou sanctuaire

–          Collecter des sceaux pour votre livre de sceaux du temple ou du sanctuaire

–          Acheter un « omamori »

Qu’est-ce qu’un « omamori »?

Omamori signifie littéralement quelque chose qui va vous protéger. Ce sont de petits porte-bonheur.

Vous pouvez vous en procurer dans la plupart des sanctuaires shintoïstes et des temples bouddhistes au Japon. N’importe qui peut les acheter, indépendamment de leur religion. Il s’agit avant tout d’un don au temple ou au sanctuaire.

Les omamori peuvent s’acheter pour un usage personnel. Cependant, beaucoup de gens les achètent pour les offrir à des membres de leur famille ou à des amis. Il est notamment très commun d’en offrir à une femme enceinte ou à quelqu’un qui va passer un examen difficile.

Les amulettes les plus communes possèdent un sac qui sert de couverture qui est habituellement faite de soie brochée. Les beaux dessins comportent souvent la divinité ou une figure sacrée du temple ou du sanctuaire. Il n’est pas rare que le nom du sanctuaire ou du temple soit cousu dans la couverture. Ces sacs contiennent parfois un morceau de papier ou de bois sur lequel est inscrit une prière ou une invocation. Les amulettes les plus courantes ont une lanière et peuvent être attachées à votre sac.

Les porte-bonheur les plus modernes se présentent sous diverses formes. Par exemple, en forme de cartes (comme sur la photo ci-dessus), de sangles du zodiaque, d’autocollants réfléchissants pour bicyclettes, etc.

Mis à part les omamori de forme standard, certains temples et sanctuaires en proposent une version unique – qui par ailleurs peut prendre n’importe quelle forme. En effet, certains ont des plaques de bois qui leur font ressembler à un ema. D’autres ont des dessins de flèches, de petites épées ou d’animaux. Cette liste n’est pas exhaustive.

Nous noterons également que certains porte bonheur japonais sont connus dans le monde comme le chat porte bonheur.

Quel genre d’omamori devriez-vous acquérir?

Vous pouvez choisir quelle domaine de votre vie vous allez « protéger ».

En choisissant l’amulette «chance générale» vous misez sur une valeur sûre. Cependant, il existe aussi des amulettes spécialisées. Par exemple, dans le domaine de la santé, il y a des amulettes pour l’accouchement ou pour guérir d’une maladie ; ou encore des amulettes pour voyager en toute sécurité, etc.

Voici une liste des types les plus communs d’omamori (御 守):

開 運 (kai-un): pour la bonne fortune générale

厄 除 け (yakuyoke): pour conjurer le mal

勝 守 (katsumori): pour le succès

学業成就 (gakugyou jouju): pour le succès scolaire

商 売 繁盛 (shoubai hanjou): pour l’argent et les affaires

幸 せ (shiawase): pour le bonheur

健康 (kenkou): pour la santé

安 産 (anzan): pour sauver l’accouchement

病気 平 癒 (byouki heiyu): pour guérir de la maladie

旅行 (ryokou): pour voyager en toute sécurité

交通安全 (koutsu anzen): pour la sécurité routière

縁結 び (enmusubi): pour trouver l’amour ou un partenaire

Comme vous pouvez le voir, il y a une amulette spécifique pour la plupart des situations de la vie. Si vous ne trouvez pas l’amulette qu’il vous faut, vous pouvez toujours demander à un prêtre ou un moine de vous en fabriquer une mais cette solution risque d’être onéreuse. En effet, les omamori les plus courants se vendent généralement entre 500 et 800 yens.

Comment utiliser l’omamori? 

L’utilisation de votre amulette dépend du domaine qu’il est sensé favoriser. Certaines ont une sangle qui vous permet de l’attacher à votre sac. Si vous en avez un pour «voyager en toute sécurité», vous pouvez alors l’attacher à votre valise.

Il y a des autocollants et même des amulettes en forme de broche pour faciliter leur fixation à votre voiture. Vous pouvez donc les attacher en conséquence.

Afin qu’ils puissent vous protéger, c’est très important de garder avec vous vos omamori. En effet, ils n’apportent pas la bonne fortune à leur acheteur mais à leur porteur. C’est pourquoi vous pouvez les offrir en cadeau (comme mentionné précédemment).

Une autre recommandation importante : s’il vous plaît gardez-vous d’ouvrir le sac omamori car en faisant cela la bonne fortune vous quittera.

Par ailleurs, il est important de remplacer vos porte-bonheur une fois par an – ou au moins une fois que le but est atteint – afin d’éloigner de vous la malchance. La première chose à faire est de le ramener au même sanctuaire ou temple où vous l’avez obtenu. Habituellement, les Japonais font cela pendant l’ « hatsumode » qui est non moins la première visite au sanctuaire début janvier ! Ensuite, achetez-en un neuf pour débuter votre année sur une bonne base.

Peu importe que vous croyez ou non au pouvoir des amulettes, je dois avouer que les omamori japonais sont géniaux et ont la classe ! N’hésitez pas et allez-y à votre goût. En dépensant ainsi votre argent, vous aiderez par la même occasion le temple ou le sanctuaire où vous achetez votre omamori. Dautant plus qu’il n’y a pas vraiment besoin de vous en tenir aux règles : après tout, vous faites cet achat pour votre bien et votre propre bonne fortune – SI évidemment vous y croyez.

La commercialisation des omamori 

Les porte-bonheur japonais sont magnifiques et uniques. Alors c’est une très bonne idée de les acheter en guise de souvenir de votre visite du pays du Soleil levant.

De nos jours au Japon, les omamori peuvent s’acheter dans tout magasin ou dans des magasins spécialisés dans les souvenirs. Très souvent, des personnages populaires tels que Hello Kitty, Anpanman ou même Mickey Mouse sont dessinés sur les sacs omamori.

S’il vous plaît, souvenez-vous que les omamori n’ont aucun pouvoir spirituel réel. Ils sont juste destinés à être achetés comme souvenirs à l’instar de n’importe quel porte-clés. Et vous, avez-vous déjà acheté un omamori japonais? Si oui, l’avez-vous rendu au sanctuaire ou au temple un an après votre achat ou l’avez-vous gardé ? N’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares
0